Mireille Knoll, ma grand-mère que je pleure.

27032018

Mireille-Knoll

Par : Mohamed Louizi

Pourquoi ? Mireille Knoll avait l’âge de ma grand-mère, lalla Fatima. Mireille Knoll n’est plus. Comme lalla Fatima. Elles ont traversé le seuil de l’au-delà mais pas par la même porte. Ma grand-mère est décédée paisiblement en 2016, entourée de ses enfants, de ses petits-enfants et de ses arrière-petits-enfants. Mireille Knoll a été assassinée, chez elle, le vendredi 23 mars 2018, le jour même de l’attentat de Trèbes où l’une des victimes, le colonel Arnaud Beltrame a été lui aussi égorgé, offrant sa vie pour sauver une autre. Le corps de Mireille Knoll, poignardé à de multiples reprises, a été retrouvé en partie carbonisé. Je vous laisse imaginer l’atrocité du crime. Mireille Knoll n’a pas connu Auschwitz. Âgée de six ans en 1939, Mireille Knoll a échappé aux Rafles de Juifs conduites par Lire la suite… »




Le vrai hommage rendu au colonel Beltrame est la lucidité exprimée par le général Soubelet …

27032018

Hommage-Soubelet-Beltrame

Par : Mohamed Louizi

Le général Bertrand Soubelet, ancien directeur des opérations de la gendarmerie nationale, auteur du best-seller « Tout ce qu’il ne faut pas dire »(1) — paru chez Plon le 24 mars 2016 : il y a deux ans, jour pour jour — a rendu un hommage vibrant par sa lucidité et sa vérité au colonel Arnaud Beltrame. Il a déclaré ce matin, sur le plateau de la chaine BFM TV, je cite :

« [Beltrame Arnaud] nous montre le chemin. Et le chemin c’est quoi ? C’est que nous ne devons plus subir. Parce que dans notre pays, je trouve que nous subissons la loi de la barbarie et puis de certains qui veulent nous imposer une idéologie politico-religieuse qui n’a rien à voir avec notre pays. Nous devons réagir et je pense que c’est un Lire la suite… »




La France et l’islamisme : J’entame un jeûne de protestation volontaire.

17022018
louizi.png
Ni les larmes de ma femme et de mes trois enfants ; ni l’angoisse de ma mère (64 ans), de mon père (76 ans) et de ma famille, en France et au Maroc ; ni l’inquiétude de mes proches amis et de mon avocat ; ni les risques réels pour ma santé et pour mon travail, rien, strictement rien et personne ne peut me détourner de cette décision sans appel, que j’ai prise, en connaissance des risques et des conséquences, après une longue et mûre réflexion depuis dix jours. Je vous annonce, chers amis, que dès cette nuit, à 00h00, avant presque un mois, jour pour jour, de mon 40ème anniversaire, j’entamerai un jeûne de protestation volontaire.
 
Dans un premier temps, cette action justifiée (au moins dans mon esprit) et non-violente (ne s’en prenant à personne) prendra la forme d’une grève de la faim dont l’issue est totalement imprévisible. Je cesserai de m’alimenter et je continuerai, un temps, à m’hydrater. Mon seul et unique aliment, les jours et semaines suivants, sera de l’eau sucrée et salée, pour ne pas priver totalement mon organisme d’un strict minimum de sucre et de sels minéraux. Mon «vrai» dernier repas, je le prendrai ce soir en famille à 21h00. Suivant l’évolution (ou pas) de cette situation intenable, je me réserve le droit de transformer cette grève de la faim en une grève de la Lire la suite… »



Un proche de Macron: « la loi 1905 n’est pas un texte sacré ».

11022018

Macron-islam-JDDPar : Mohamed Louizi

Dans les colonnes du JDD, daté d’aujourd’hui, le 11 février 2018 — 70 ans, jour pour jour, de la « mort » d’Hassan al-Banna, le fondateur des Frères musulmans, et 7 ans, jour pour jour, de la chute du pouvoir d’Hosni Moubarak en Égypte, permettant aux Frères musulmans de prendre le pouvoir en la personne du Frère Mohamed Morsi — on rapporte qu’un proche d’Emmanuel Macron dit: «la loi 1905 n’est pas un texte sacré. Elle a déjà été modifiée 13 fois». En effet, sous l’accroche «Ce que Macron veut faire pour l’islam», le JDD consacre sa «une» ainsi que 5 pages à la «réforme» macronnienne de l’objet-islam, qui s’annonce dans la précipitation en ce premier semestre 2018. Macron prévient: «Je ne dévoilerai une proposition que quand le travail sera abouti. Ma méthode pour progresser sur ce sujet, c’est d’avancer touche par touche.» !
 
Une vision laïcité-islam qui restera donc entièrement voilée, échappant délibérément par le fait du prince au débat public — comme lors de la campagne présidentielle me diriez-vous — et qui ne se dévoilera que mèche de cheveux par mèche. Macron dit vouloir aller vite alors que la réforme de l’objet-islam n’est pas une affaire d’agenda politique mais affaire d’un débat de société inévitable. Cette réforme tant espérée devrait être l’aboutissement d’un long processus qui devra être mené publiquement, et non en catimini, ou face à des religieux et des islamistes dans les Lire la suite… »



The Voice, a-t-il fêté hier soir le « Hijab Day » avec la « fille au turban »?

5022018

The-Voice-Saphir-News
Par Mohamed Louizi

«Je suis de confession musulmane donc on peut dire que c’est une façon de porter un voile d’une façon plus moderne. Mais ça fait surtout partie de mon look. Vous ne me verrez jamais sans. On peut me présenter comme «Mennel, la fille au turban»… Oui, [c’est ma signature], comme d’autres artistes ont des accessoires indissociables. À l’instar de Maître Gims qui ne retire jamais ses lunettes noires.»[1]! Ainsi parla la candidate Mennel au Figaro. Elle a participé hier soir à l’émission The Voice[2] sur TF1.

Le site Saphir News, très proche des Frères musulmans (si ce n’est plus), qui ne s’intéresserait à « The Voice » que lorsqu’une femme voilée prend le micro pour «chanter», titre ce matin (non sans jubilation): «The Voice: Mannel émerveille le jury avec une reprise de Hallelujah en arabe»[3]. Le même site Saphir News avait titré, il y a deux ans, le 14 janvier 2016 : «The Voice Belgique: une candidate casse les Lire la suite… »




Les jalons de François Burgat sur la route des Frères.

31122017

02.pngPar : Mohamed Louizi.

 Le fichier PDF illustré de cette enquête est à télécharger ici :

fichier pdf Les_jalons_de_Francois_Burgat_sur_la_route_des_Fre`res_V2018

François Burgat est aux Frères musulmans, ce que le champion est à la stratégie Starfish[1]. Ce qu’une clef de voûte est à l’arc-croissant. Ce que la quatrième roue est à la voiture. Ce que la courgette est à la ratatouille: (presque) indispensable. Je ne connais pas un «frère» qui ait autant fait pour les Frères musulmans, à l’échelle nationale, comme à l’échelle internationale, que François Burgat. Il ne m’appartient pas d’expliquer le pourquoi du comment de son activisme pro-Frères : il peut s’en expliquer s’il le souhaite. Je me limite donc à relater des faits, à les interroger, à les interpréter de façon subjectivement objective. Cela suffirait, à mon sens, pour mesurer l’étendu de l’impact d’un «universitaire» sur le processus d’«islamisation»[2], en cours dans l’Hexagone, avec son lot de ruptures et de terreurs. Telle une caution «académique» consentante, François Burgat se plaît ostensiblement au service assurément conscient de Lire la suite… »




OMAS : vecteur d’une médecine islamiste en France ?

20122017

حجامة

Dans la nuit du 4 au 5 décembre 2017, dans le Neuf-trois, à Pavillons-sous-Bois (Seine Saint-Denis), une femme de confession musulmane, âgée de 47 ans et mère de 5 enfants, est tombée dans le coma[1]. A domicile, un homme et une femme ont exercé sur elle la fameuse «Roqia»[2] (رقية) doublée d’une «ventousothérapie» ou «Hijamah»[3] (حجامة) — deux rituels utilisés durant les séances de désenvoutement, considérés par les frérosalafistes comme faisant partie d’une prétendue «médecine prophétique» (الطب النبوي). Car le prophète, selon leur vision intégraliste de l’islam, aurait été aussi «médecin» en plus d’avoir été, à les croire, «roi», «chef des armées», et que sais-je d’autres. Ainsi, après avoir bu 20 litres d’eau bonifiée par des versets coraniques, cette mère de famille a plongé dans le coma.

Dans un article du Parisien, on apprend que «les prières ne produisant pas les effets escomptés en termes de réveil, le SAMU a fini par être appelé à la rescousse. Et c’est à l’hôpital de Montfermeil que la victime a été conduite»[4]. Un autre article du même Parisien, datant du 12 décembre, précise que la surabondance de l’eau bue a «occasionné un œdème Lire la suite… »




Jérusalem : du calife Omar au président Trump …

13122017

Trump-OmarPar : Mohamed Louizi

Dès qu’il s’agit de Jérusalem, d’Israël et de la Palestine, des esprits s’échauffent. Des ressentiments, tel un serpent de mer, refont surface. Une partie d’un monde arabe, que presque tout divise, semble retrouver une raison valable pour afficher une union, somme toute de façade ; pour crier sa colère devant des ambassades ; pour bruler des drapeaux à la sortie des mosquées, après les prières de vendredi. Des menaces fusent. Des échauffourées éclatent. Au-delà-même des pays arabes, voici désormais la Malaisie, dont la capitale Kula Lumpur se trouve à plus de 7.700 km de Jérusalem, qui se dit «prête à engager son armée pour défendre al-Qods»[1]: al-Qods (القدس), en arabe veut dire Jérusalem. Le roi Hassan II n’avait-il pas dit, un jour, que «la Palestine est l’aphrodisiaque du monde arabe»? Dans une autre version: «La haine d’Israël est l’aphrodisiaque le plus puissant du Lire la suite… »




Ça RAME à Mulhouse ? Le frérosalafisme, ses «titulaires» et ses «auxiliaires».

17112017

00.png

Par : Mohamed Louizi

Sauf une bonne surprise, le cheikh salafiste saoudien ultra médiatisé, Abdellah al-Mosleh, serait présent le dimanche 26 novembre 2017 au Parc des Expositions de Mulhouse. Membre influent de la LIM[1] (Ligue islamique mondiale), président de l’ICSSQS (la commission internationale des miracles scientifiques dans le saint Coran et dans la sunna), émettant ses fatwas via les satellites à travers des chaînes islamistes (Iqra, al-Rissalah, …), est annoncé comme potentiel orateur-star lors du RAME (Rassemblement annuel des musulmans de l’Est) qu’organisent les Frères musulmans de l’association AMAL, affiliée aux «Musulmans de France» (ex-UOIF). AMAL gère principalement le projet du centre islamiste qatari «Centre an-Nour», à Mulhouse, dont le principal contributeur financier est, officiellement, la Qatar Charity, classée organisation terroriste par l’Arabie Saoudite et par ses alliés pour cause de ses liens, visiblement avérés, avec des groupes Lire la suite… »




Médiapart et le syndrome de Pinocchio (illustré).

15112017

Ramadan-Plenel.png

Par : Mohamed Louizi

La défense d’Edwy Plenel (et de Mediapart) est affligeante. A certains égards, elle est même délibérément mensongère, sciemment dangereuse. Le journal s’enfonce seul, sans l’aide de personne, dans le déni de son propre passé, récent et lointain. Ses complaisances chroniques, envers l’islamisme des Frères musulmans, porté entre autres, dans tous ces territoires perdus de la République, depuis le début des années 90, par un certain Tariq Ramadan, s’exhibent désormais au grand jour, sans cache-sexe, au moins depuis que les affaires, dont serait impliqué le petit-fils d’Hassan al-Banna, s’empilent au gré des révélations scandaleuses. Ci-après, il n’est pas question d’intenter un quelconque «procès en sorcellerie», ni à Plenel, ni à Mediapart. Au contraire, le présent décryptage synthétique rappelle des faits véridiques et incontestables, suivant les mêmes standards déontologiques que chérit la rédaction de ce journal.

1- «On ne savait pas», vraiment ?

En effet, depuis que Charlie Hebdo a publié sa une collector, le mercredi 8 novembre 2017, avec ce commentaire: «Affaire Ramadan, Mediapart révèle: on ne savait pas», Edwy Plenel tente, vaille que vaille, de se distancier de l’islamiste Tariq Ramadan, devenu désormais très encombrant, au fur et à mesure des révélations, concernant des affaires présumées de Lire la suite… »







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus