Billet d’humeur : Un Qamis, une chamelle et un sirop !

7 04 2015

Par : Mohamed LOUIZI

Daffah.png

J’avais vu dernièrement plusieurs panneaux publicitaires, un peu inhabituels, partout en métropole lilloise. Je ne comprenais pas le sens de cette publicité envahissante. Au départ, je pensais qu’il s’agissait d’une blague. Mais non. Ce n’était pas une blague (Lire ici un article de « La Voix du Nord »).

En fait, depuis des années, les saoudiens abreuvent ces « contrées » occidentales à « islamiser » de codex coranique, de livres religieux gratuits à tendance salafiste et wahhabite, d’imams pseudo-modernes figés sur une «intelligence » bédouine datant du septième siècle arabe, et surtout, de quelques valises pour financer quelques mosquées et quelques associations, établissements et émissaires barbus.

Aujourd’hui, des saoudiens, après avoir réussi à créer, dans certaines têtes prédisposées, un modèle théologique d’un « homo salafis salafis», il était temps de lui fournir l’habit adapté – une sorte de hijab spécial pour « homo salafis salafis» – et surtout, dans le strict respect des codes mercantiles de la modernité et des règles publicitaires du marché capitaliste.

Par ailleurs, une pharmacienne, que je connais, m’a fait savoir qu’elle avait reçu, ce premier avril, un prospectus, en trois langues, qui faisait la promotion d’un « sirop » un peu particulier, venant directement des laboratoires « sacrés » de Médine.

urine chamelle.png

Il s’agit d’un « sirop » un peu jaunâtre, extrait, accrochez-vous, du « pipi » des chameaux : drôle de sirop, me disait-elle. Au début, elle pensait à un poisson d’avril. Je l’avais rassuré tout de suite en l’informant que ce « sirop » est bel et bien authentique et commercialisé en Arabie. J’ai même rajouté qu’il s’agit d’un vrai remède contre la « toux » sahraouie, préconisé par « Anas Ibn Mâlik » et « Al Bukhari » : deux grands biologistes de la période glorieuse des « Hadiths » supposés prophétiques. Le prophète aurait autorisé à certains de ses hôtes d’aller rejoindre son berger auprès de ses chamelles et de boire de leur lait et « urine » pour se soigner ! C’est écrit dans le fameux « Sahih d’Al-Bukhâry », hadith authentique numéro 5686, dans le chapitre : « L’urine des chamelles comme remède » !

Ma voiture me fait un peu la misère depuis quelques temps. J’ai décidé de m’en séparer. D’autant plus qu’il existerait, aujourd’hui, chez un concessionnaire d’une marque qatarie, à Villeneuve d’Ascq, une solution 100% éco-théologique :

Une reprise « argus plus » de ma voiture vieillissante contre une chamelle enceinte, flambant neuve. En plus, si je rajoute 1 €, j’aurais droit à une jolie saoudienne, ou assimilée (version générique), qui m’apprendrait, en conduite accompagnée, pendant 7 jours, les codes et règles d’usage.

En plus, je pourrais la garder, s’il s’agit de la version générique venant de certains pays asiatiques pauvres, après la fin de ce stage – je parle de la monitrice – contre nourriture et bons soins bien sûr, comme je pourrais la rendre en fin de mission d’apprentissage. Je vais prendre mon temps avant de décider. Aucune pénalité de retard ne serait appliquée, d’après le guide d’utilisation. L’idée, d’après ce que j’ai compris, c’est aussi de me familiariser avec une autre solution dite sociale : la polygamie !

J’ai dit à la pharmacienne que je pourrais lui fournir en local une « solution » 100 % écolo, avec zéro émission de gaz à effets de serre, quelques dizaine de bouteilles par semaine de ce « sirop » contre la « toux » sahraouie, pour pas trop cher !

C’est vrai, maintenant avec les saoudiens, l’ « homo salafis salafis » connaitra la vie, la vraie et l’authentique ! En fait, ils sont forts les saoudiens. Ils choisissent bien leurs implantations stratégiques, à quelques mètres seulement de la mosquée Al-Imane de Lille-Sud. Une concurrence pour l’UOIF ? Une complémentarité ? Ou les deux ?

urine chameau 2.png

Il est temps d’aller nourrir ma chamelle et préparer quelques bouteilles pour la livraison du mardi matin. Demain étant férié, je profiterais pour faire quelques heures de conduite accompagnée, habillé d’un nouveau Qamis. Je serai entre de bonnes mains sur le dos d’une chamelle. Sinon, si vous avez la « toux » sahraouie, n’hésitez pas à m’envoyer une commande via mon profil Facebook. Je prendrai en charge la totalité des frais de livraison. Que Dieu vous guérisse !

 

PS :

L’histoire de la pharmacienne pourrait être vraie, dans quelques années. Celle de la « conduite accompagnée », jamais !


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus