« Bêtes » … soumission !

23 09 2010

 

Par Mohamed LOUIZI

 

 » … J’ai vu le bébé boire le lait de l’esclavage au sein de sa mère, et les enfants apprendre la soumission avec leur alphabet … »

GIBRAN KHALIL GIBRAN

soumission1.png

L’une des définitions connues du mot « islam » est « soumission ». En 1993, alors âgé de 15 ans, je participais à des cercles d’instruction religieuse, au sein d’un mouvement islamique marocain, lorsque mon éducateur m’a apprit que le mot « islam » venait du verbe arabe « aslama » « اسلم« , qui veut dire, entre autres, « se soumettre ».

En voulant appuyait sa définition par un exemple concret, il disait que lorsque l’arabe bédouin d’antan, en parlant de sa « bête », disait  « أسلمت الدابة » – aslamati ad-dabah – cela voulait dire que sa bête se soumet à ses ordres sans hésitation, la tête basse. D’où, le mot « islam » voudrait dire, à en croire les références respectables de mon éducateur, « la soumission totale, absolue, complète et sans hésitation à l’ordre de Dieu » !

Soit … Mais il se trouve aussi qu’on nous apprenait, en même temps, que cette soumission est loin d’être limitée à Dieu. Ses ramifications sont pour le moins très  nombreuses, à tel point qu’il deviendrait tout à fait légitime de se demander ce qui reste réellement de la dignité de … « la bête » ?   

En effet, cette soumission doit être observée, quasiment au même degré, à l’ordre du prophète. Puis, et par extension, il faut témoigner de la même attitude vis-à-vis de ses compagnons, de sa famille, de ses rapporteurs, de ses exégètes, de ses successeurs, des successeurs de ses successeurs, de son calife, sa majesté le  roi, de l’entourage de sa majesté, du cheikh appuyant les décisions de sa majesté, du harem de sa majesté, de l’instituteur dans l’école de sa majesté, de l’imam dans la mosquée de sa majesté, du juge dans le tribunal de sa majesté, du policier dans le commissariat de sa majesté, du percepteur des impôts et taxes du peuple soumis pour le compte de sa majesté … Sans parler d’autres variantes de la soumission que l’on doit témoigner à l’égard des parents, des grands-parents, des personnes âgées … et j’en passe !

autoritarismedispotisme.png

A la différence de « la bête » qui a le bonheur – il faut le reconnaître – de n’avoir qu’une seule autorité : Son bouvier, le « musulman conventionnel », quant à lui, doit passer ses heures en état de soumis parmi les soumis, la tête basse et la bouche cousue, à s’asservir  encore et toujours, au nom de Dieu, et simultanément à toutes ces autorités rassemblées … au risque du châtiment et de la réprobation !

Cet été, quelque part au Maroc, je suis allé accomplir la prière du vendredi à la mosquée du village. L’imam se dressa au-dessus de sa tribune à trois marches. Le silence régna d’un coup annonçant le début d’un discours portant sur le thème des bienfaits de l’obéissance et de la soumission. Après une longue introduction – dont la formulation même n’est, en vérité, que la soumission « linguistique » de l’imam à  une certaine rhétorique formulée par les ancêtres – celui-ci  rappela à l’assemblée des fidèles, et pour la énième fois sans nul doute, le sens du mot « islam » tout en sollicitant le fameux exemple de « la bête » qui se soumettait à son maître, l’arabe bédouin d’antan, sans hésitation et la tête basse ! Les mêmes mots, les mêmes définitions, le même exemple … à croire que pour approcher le sens du mot « islam », il faut nécessairement évoquer une facette du comportement animal !

Les gens, en majorité de pauvres agriculteurs usés, qui écoutaient son discours, savaient au fond d’eux mêmes – puisqu’ils sont au quotidien au contact des animaux – que « la bête », malgré quelques apparences peu drôles, sait revendiquer son droit à manger à sa faim, à boire et à s’accoupler, lorsque eux-mêmes sont incapables de contester leurs conditions de vie misérables. Bien au contraire, ils sont appelés, par l’imam lui-même, d’accepter cet état de fait, tel un destin, et à se soumettre au souverain même lorsque ses politiques s’égarent de l’esprit de la justice sociale et économique. Car, selon un « hadith« , celui qui se soumet à l’ordre de sa majesté, se soumet en vérité à l’ordre du prophète, et celui qui se soumet au prophète, se soumet par extrapolation à l’ordre de Dieu. En shuntant le prophète, cela reviendrait à dire que se soumettre au souverain – l’ombre de Dieu sur la terre ! – c’est être bon « musulman » aux yeux de Dieu.  Ces pauvres gens invoquent le Seigneur pour qu’Il protège le souverain, « le berger » comme il est désigné dans un autre « hadith« , et pour lui accorder … longue et heureuse vie … Amen!       

interditsoumission.png

La nuit tomba. En contemplant le ciel dégagé, j’ai murmuré d’une manière peu conforme : Dieu a-t-il vraiment besoin de « bêtes » soumises pour se sentir … Dieu ? Pourquoi a-t-il créé l’Homme, doué de facultés intellectuelles incroyables, de capacités créatrices extraordinaires, si c’était pour lui imposer, en fin de compte, un seul choix … ou bien l’Enfer ? Pourquoi l’a-t-il créé, si c’était simplement pour rendre sa vie épouvantable par ce nombre astronomique – à en croire les recueils des hadiths et de la jurisprudence dite islamique – d’obligations, de contraintes, d’interdits et de limites sans limites ? Comment est-ce logique de vanter la liberté, chère au Coran, et de témoigner en même temps, d’une « servitude volontaire », telles des « bêtes » décérébrées  à l’égard de toutes ces autorités mondaines ?

Soudain, le braiment de l’âne de notre voisin a coupé le fil de mes réflexions « impies », aux yeux de certains pieux. Je me suis dis, au moins lui, même attaché au moyen d’une corde solide, sait exprimer ses sentiments et ose revendiquer, à haute voix, ses droits et ses désirs … Et tant pis, après tout, si sa voix est jugée horrible par le Coran lui même !

Septembre 2010


Actions

Informations



14 réponses à “« Bêtes » … soumission !”

1 2
  1. 3 10 2010
    Ahmed (23:45:46) :

    Salam M. Louizi,

    Concernant tes reflexions sur une des définitions de l’islam (soumission à Dieu l’Unique), je dois aussi constater que depuis l’époque des fameux Omeyades, les autorités (y compris religieuses) ont bien su manipuler cette définition de soumission et la mettre à leur avantage en supprimant toute forme de LIBERTE. C’est bien là le vrai problème des pays musulmans, c’est ce manque flagrant de LIBERTE. Comme le dit si bien Jamal Al Banna dans son site, on ne peut bien comprendre et apprécier l’Islam sans LIBERTE inconditionnelle. C’est la base de tout.
    Quelle crédibilité accordée au sermon du vendredi d’un imam qui ne jouit pas de la liberté d’expression ? Il suffit d’écouter le sermon d’un imam installé en Europe et celui d’un imam installé dans un pays musulman, en principe, on devrait s’attendre à une plus grande liberté de parole d’un imam d’Europe que d’un imam du Machrek/Maghreb. Quelle crédibilité peut-on accorder à une autorité religieuse qui s’autorise (SANS L’AUTORISATION D’ALLAH) à définir que tel homme est un apostat et mérite la mort ? Et cette même autorité religieuse reçoit son salaire d’un gouvernement dictatorial. Ils me font « rire » tous ces ministères du culte qui nomment des imams… bêtes et …soumis dans un moule qui a été fabriqué depuis des siècles. Ce qui est triste, c’est que certains de ses imams traversent la méditérannée non pas pour s’affranchir « du moule » mais pour contaminer avec leurs bonnes paroles apprises par coeur les pauvres musulmans égarés d’Europe.
    Je pense que c’est commun à toutes les religions,par exemple, lorsque les missionnaires chrétiens voulaient soumettre une population (africaine et latino-américaine), ils utilisaient l’argument religieux pour y arriver : se soumettre à l’homme blanc c’était se soumettre à Jésus…etc… Quand le politique s’allie au religieux ou vice et versa…

    L’histoire se répète et vous verrez qu’il y a beaucoup de similitudes entre les religions monothéistes notamment au niveau des divisions (sunnites-chiites, catholiques-protestants), des rites, du clergé, etc…

    Bref, le chemin est encore long pour que s’installe la vrai liberté de penser, d’expression ainsi que le respect des droits de l’humain dans les pays musulmans.

    mes amitiés

  2. 8 10 2010
    koci (23:26:28) :

    J’aime beaucoup votre texte, il est bien écrit et comporte une vérité éclatante. Je note qu’il a une forme qui ressemble assez fortement à la forme de nouvelle, d’ou la possibilité de le réécrire avec un style plus littéraire et un peu plus de dramatisation, on obtiendrait un nouvelle magnifique!
    Mais j’avoue que cette absence de liberté en islam n’est apparente que pour celui qui a pris un tant soit peu de recul par rapport à la religion; quelqu’un qui vit dans ce bain, dans ce langage, à des répétitions infinies, aura beaucoup de mal a accepté une telle vision parce qu’il lui paraîtra que la religion lui assure une grande liberté dans ce cocon rassurant qu’est l’islam (offrant ordre ici-bas et paradis au delà).
    je crois pour ma part que c’est le monothéisme qui en est responsable de ça, et que ce dernier est finalement une fausse piste;
    Le savoir humain ( Grèce) a conduit à faire de la civilisation: le savoir divin n’a pas fait de même; il a fait le contraire, à savoir empêcher la Civilisation.

  3. 15 10 2010
    JeannedArc (21:35:18) :

    Chere Mohamed
    Vous etes sur la voie des prophetes, les reponses sur vos questions concernant Dieu/Allah/Jahveh sont dans « Conversation avec Dieu » de Neale Donald Walsh que je vous recommende chaudement en audio book version originale.

    Je m’appelle younes dahmane aka jonah damon sur FB
    Je suis marocain d’origine nee en France et vivant a Londres depuis 8 ans,
    J’ai cree plusieurs groupes avec Facebook pour une resistance pacifique plus ou moins reussite basee sur l’encouragement de s’informer:
    http://www.facebook.com/group.php?gid=147885355252827#!/group.php?gid=147885355252827&v=wall
    http://www.facebook.com/pages/PURFI/360334097857?v=wall#!/group.php?gid=7957347869
    http://www.facebook.com/pages/PURFI/360334097857?v=wall#!/group.php?gid=355267134125
    Mon blog j’ai ecrit ou/et traduit: http://infosdujour.wordpress.com/2010/08/12/la-banqueroute-organisee-des-fermiers-europeens-par-la-famille-rothschild/
    Pourrions nous entrer en contact svp afin de coordonner cette revolution qui pour etre reussite et pacifique doit se faire vers les principautes, Allah dans sa misericorde m’a montre le chemin a prendre et quand le prendre. (clavier: qwerty)
    Mes respects a votre lumiere
    Younes dahmane

  4. 16 10 2010
    mlouizi (12:53:26) :

    Cher Younes,

    Je vous remercie de votre commentaire et du livre que vous m’avez conseillé. D’ailleurs, je viens de trouver un site permettant de télécharger librement les trois tomes de ce livre dont voici les liens :

    http://www.nous-les-dieux.org/images/3/36/Conversations_avec_Dieu_-_Tome_1.pdf

    http://www.nous-les-dieux.org/Image:Conversations_avec_Dieu_-_Tome_2.pdf

    http://www.nous-les-dieux.org/Image:Conversations_avec_Dieu_-_Tome_3.pdf

    Je vais le lire dès aujourd’hui. Merci encore une fois !

    Par ailleurs, je suis ouvert à toute proposition, à toute collaboration et à tout échange visant à la « libération » de toutes nos forces intellectuelles et spirituelles des mains mises visibles et invisibles.

    Néanmoins, je ne m’inscris pas dans une quelconque démarche prosélyte qui se croit dans la Vérité et qui, au nom de cette supposé Vérité, prétend avoir un mondat, reçu de Dieu, pour guider les égarés vers cette dite Vérité. Simplement, j’essaye de vivre en paix avec moi-même, en harmonie avec les lois de la nature, et de partager ma modeste expérience avec des amis(es) comme vous … tout simplement.

    Enfin, nous pourrions échanger des courriels sans problèmes avec l’espoir de nous rencontrer un jour !

    Fraternellement, Mohamed

  5. 16 10 2010
    mlouizi (13:44:59) :

    Cher « Koci »,

    Au delà de votre proposition – concernant la forme du texte – de réécrire celui-ci dans un style plus littéraire, que je trouve d’ailleurs judicieuse, le fond de votre commentaire me fait réagir.

    En effet, lorsque vous confirmez, je cite : « [...] je crois pour ma part que c’est le monothéisme qui en est responsable de ça, et que ce dernier est finalement une fausse piste; Le savoir humain ( Grèce) a conduit à faire de la civilisation: le savoir divin n’a pas fait de même; il a fait le contraire, à savoir empêcher la Civilisation. » En lisant ceci, j’avoue je suis resté à ma faim.

    Car, lorsque vous évoquez la question du monothéisme (croyance en un Dieu unique, créateur, personnel et distinct de ce qu’Il crée…), je vois mal comment cette croyance empêcherait-elle ladite civilisation à s’installer et à se développer.

    D’ailleurs, l’histoire des arabes et des peuples qui se sont convertis, par choix ou par contrainte, à la religion-idéologie des Ommeyades (qui ne reflète guère l’esprit et l’essence de l’islam à mes yeux), montrent que ladite civilisation s’est développée des siècles durant, un peu partout dans le monde arabe et dans l’autre monde conquis. Des traces de cette civilisation témoignent aujourd’hui même de cet état de fait au moment où l’entité Europe vivait son moyen âge.

    En ce qui me concerne, ce qui compte, ce n’est pas l’installation de la civilisation, son développement, son rayonnement … ce qui compte à mes yeux, c’est plutôt la « condition humaine » au sein d’une société civilisée ou pas.

    En quoi le monothéisme empêcherait l’humain d’être tout simplement … humain ? Mais avant tout, qu’entendons-nous par le terme « monothéisme » ? La conception du « monothéisme » est-elle écrite une fois pour toute ou alors est-elle simplement quelque chose que chacun pourrait continuellement construire et définir (ou pas) dans le silence de son âme ? « Croire en un Dieu unique », empêcherait-il de croire en l’humain ? « Croire en l’humain libre » est-il contraire à l’esprit de cette foi en un seul Dieu ? N’y-a-t-il pas un terrain où la symbiose régnerait entre la Terre et le Ciel ? Entre l’humain et le divin ? Être monothéiste veut-il dire,automatiquement, s’opposer à la civilisation ? … etc.

    Enfin, je ne « crois » pas que « le » savoir humain était le seul œuvre de la « Grèce ». Il est l’œuvre de tout humain depuis sa première apparition sur Terre. Un savoir qui s’est accumulé au fil des siècles et qu’il est aussi la combinaison d’apports divers et variés, venant de gens croyants et non croyants, de religieux et de non religieux, de grecs et de non grecs…

    Cordialement, Mohamed

  6. 22 10 2010
    koci (19:00:19) :

    Cher M Louizi
    Je vous remercie pour votre réponse si vivifiante intellectuellement! Oui c’est vrai que lorsque nous nous exprimons dans quelques phrases seulement, nous simplifions à outrance et du coup le sens s’envole.
    Mais il reste que le propos était que lorsque nous comparons les résultats de la civilisation monothéiste (judéo-chrétienne et musulmane) avec son équivalent Grecque, nous voyions très bien que les prémices Grecques ont beaucoup plus foisonné pour donner toutes sortes de domaines culturels: arts, littérature, philosophie, sport, théâtre etc etc. Alors que l’apport du monothéisme est moindre hormis l’aspect contemplation et spiritualité.
    Il est vrai que moi personnellement l’idée de Dieu ne me dérange aucunement tant qu’Il reste le but à atteindre, c-t-d cet essence originelle que nous devons chercher par la science dans tous les recoins de l’univers. Cependant la parole de ce Dieu sur terre, elle, me dérange parce qu’elle nous conduit dans pistes improbables et dangereuses. L’unicité de Dieu comme proclamée par les religions monothéistes a probablement empêché les idées de se développer puisque ces religions proclament La Vérité et tue ainsi le terreau de la culture qui, elle, ne se développe que dans la multiplicité.
    Les savants musulmans ont énormément contribué à la civilisation humaine, ça rien à dire, mais l’ont-t-ils fait en tant que musulman ou en tant que esprit individuel cherchant la vérité? Quand nous pensons à Ibn Rushd, par exemple, nous pouvons pas dire que sa pensée est musulmane, non, elle est universelle parce que nourrie par l’islam et essentiellement de philosophies grecques. Il était spécialiste et traducteur d’Aristote.
    Oui la conception du monothéisme change mais est-t-il possible d’avoir un débat avec la Parole révélée? ça sonne comme un oxymoron! Peut-t-on avoir un débat avec Dieu? Croyez vous que Moise lui a parlé? Pensez vous que Mohammad l’a vraiment vu (de dos)?
    Je crains que le Dieu unique est une très belle invention humaine mais qui sert hélas le pouvoir à maintenir la parole, la Loi incontestée. Les écrits sur le rôle des familles royales juives dans la rédaction de la bible, par exemple, sont assez convaincants (comme dans le livre La Bible dévoilée de Finkelstein)

    Bien cordialement, Koci

  7. 8 11 2010
    frere conseil (00:50:47) :

    Salam 3alaikoum

    Que dieu te guide. Amine

    Comme dit Hamza (Que dieu l’accepte comme martyr amine) :

    Azzamanou wal aafatou satakhdhi ‘alaik

    Wassalam

  8. 6 12 2010
    hamdi (10:34:10) :

    cher Mohamed
    chers amis
    Qui parmi nous n’est pas soumis ?
    à une éducation, une mémoire, une autorité, des contraintes sociales, une famille, des enfants, les médias, une souffrance, un amour, des envies, la télé, la Pub …..
    l’islam est la soumission à « Dieu » et Dieu seul dans un cheminement personnel dur et contraignant ! mais qui _ au bout_ nous libère de l’intérieur ! parce que en fin du compte c’est ça que cherche tout Homme: la liberté et le bonheur ..
    et cela n’a rien à voir avec les considérations et interprétations politiques et historiques qui n’ont de but que d’asservir les individus en se servant d’une « autorité » soit disons « Divine » ….
    Mes amitiés à tous

  9. 18 12 2010
    sarah (11:54:28) :

    Je voulait dire que je suis content de lire toute ses interventions intelligentes et diverses , c est un premice a une approche lumineuse de nos livres et de nos pensées
    en ce qui concerne la somission a dieu
    Pour un croyant tout est soumis a dieu
    La terre le ciel le temps les elements les hommes et les ames
    Est ce que dieu nous repprochera de chercher une verite qu il nous demande dans tout ses messages
    Le veridique qui est dieu nous demande d etre vrai
    ne peut etre vrai que celui qui cherche la verite quitte a passer un instant pour un impie

  10. 2 01 2011
    sadiahajib (21:06:29) :

    salam,
    j’ai bien lu vos idées, vos refléxions et, vos discutions à la recherche de la verité.
    citations de Mohamed:
    « Simplement, j’essaye de vivre en paix avec moi-même, en harmonie avec les lois de la nature, et de partager ma modeste expérience avec des amis(es) comme vous … tout simplement »
    c’est la voix de la raison, je suis tt à fait d’accord.
    Il ne faut pas oublier que l’histoire se repète et, on ne retient pas les leçons et, on n’arrête pas de tourner en rond, dans un cercle vicieux. si, on cherche bien, c’est l’imparfait de l’homme qui est à l’origine de tous les conflits, qui existe sur terre. pour moi, Dieu est verité, il est dans le coeur de tout croyant, il incarne le bien en nous.
    Si un jour, un vrai bon Musulman qui possède toutes les calités incarnantes les valeurs morales, un grand savoir et, une grande expérience dans la vie. bien pur s’il peut exister, arrive à lire entre les lignes du Saint Coran, en toute âme et, conscience, en se déstituant de tout bien materiel, le miracle nous ouvrira surement les portes de cette verité tant recherchée.
    On est respecté, à partir du moment où on respecte l’autre.
    on est aimé, quand on aime l’autre. ça veut dire, il faut bien se regarder dans une glace avant de regarder l’autre d’un oeil critique. il faut s’accquiter de son devoir avant de réclamer ses droits, la vie en société est un partage, il faut partager. Dur à appliquer, vu la nature de l’homme cet être imparfait qui regarde l’assiète de l’autre avant de regarder la sienne. la verité commence par là, être humain, être en harmonie avec soi, avec son prochain et, avec la nature et, ses lois… pour ça , il faut être forts, très forts pour resister et combattre ses démons.

1 2

Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus