Les Musulmans et la Palestine

5 01 2009

Par Tariq Ramadan

tariqramadan.jpg

A l’écoute des sentiments exprimés par les musulmans à travers le monde, on perçoit une émotion de colère et de révolte mêlée à une profonde expression d’impuissance. Les massacres actuels ne sont que la confirmation de ce qui est bien connu : la « communauté internationale » s’intéresse très peu au sort des Palestiniens et tout se passe comme si l’Etat d’Israël, avec le soutien des Etats-Unis et de quelques Etats européens, avait imposé un état de terreur intellectuelle. Parmi les présidents et les rois personne n’ose parler, personne n’est prêt à dire la vérité. Tous sont paralysés par la peur.

Alors que le conflit israélo-palestinien est parfois perçu, et vécu, comme crucial quant à la relation entre l’Occident et l’Islam, de nombreux musulmans ne savent plus comment agir et réagir. Qu’est-ce que l’islam a à voir avec ce conflit ? Doit-on en faire une préoccupation religieuse dans le but d’appeler la « umma » entière à se mobiliser ? Questions essentielles en vérité.

Les musulmans à travers le monde font face à trois phénomènes distincts. Premièrement, dans les sociétés majoritairement islamiques ou en Occident, ils voient qu’ils ne peuvent attendre aucune réaction des gouvernements, et particulièrement des Etats arabes. Ils adoptent la position de la complicité silencieuse, de l’hypocrisie et du mépris des vies palestiniennes. Deuxièmement, la couverture des medias occidentaux est alarmante avec une majorité d’entre eux acceptant et reproduisant la version israélienne des faits : les deux belligérants seraient de force égale, avec la victime agressée (Israël) agissant en légitime défense. Quelle distorsion ! Toutefois, le troisième facteur est particulièrement intéressant : alors que 73% des Européens soutenaient Israël en 1967, plus de 67% soutiennent aujourd’hui les Palestiniens. Avec le temps, la compréhension et la sensibilité ont évolué : les populations ne suivent pas aveuglément les jeux et les prises de position hypocrites de leurs élites politiques.

En considérant ces facteurs, les musulmans à travers le monde, et particulièrement en Occident, doivent clarifier leur position. Tout en refusant de transformer la guerre israélo-palestinienne en un conflit religieux, ils ne doivent pas nier sa dimension religieuse et, donc, prendre une position claire. D’un point de vue islamique il doit être clair que leur résistance n’est pas dirigée contre les juifs (l’antisémitisme est anti-islamique) ; cibler des civils innocents doit être condamné des deux côtés et l’objectif doit être pour les juifs, les chrétiens et les musulmans (avec les femmes et les hommes d’autres religions ou sans religion) de vivre ensemble avec des droits égaux et une égale dignité.

Les Palestiniens ne céderont jamais et Israël, nonobstant son incroyable puissance de feu, n’a pas gagné le conflit. Les musulmans à travers le monde doivent être la cheville ouvrière du souvenir et de la résistance. Non pas comme des musulmans contre Israël, ou les Etats arabes hypocrites mais, plus largement, pour la justice avec tous ceux (croyants ou non) qui refusent de subir un lavage de cerveau et d’être réduits à l’état de spectateurs impuissants. Il est temps de créer de larges alliances et des synergies autour d’objectifs politiques clairs.

Si le Moyen-Orient est en train d’apprendre quelque chose aux musulmans, c’est de cesser d’agir isolément et de revenir aux valeurs universelles qu’ils partagent avec leurs concitoyens. Ils doivent réaliser qu’ils sont dans et avec la majorité. Manifestations, articles et autres sont nécessaires mais il faut aller plus loin. Lancer un mouvement global de résistance non violente à la politique violente et extrémiste de l ’Etat d’Israël est devenu impératif. La violence infligée, sous nos yeux, à une population d’un million et demi d’êtres humains fait de notre silence, de nos divisions et même de nos réactions émotionnelles très limitées des attitudes somme toute indignes, malsaines, inhumaines. Une vraie et digne résistance exige un engagement, de la patience est une stratégie, à long terme, d’information, d’alliance et de participation démocratique non violente.

Article paru le 2 janvier 2009 dans le Guardian

Source :

http://www.tariqramadan.com


Actions

Informations



6 réponses à “Les Musulmans et la Palestine”

  1. 5 01 2009
    Zénobie (14:35:14) :

    « distorsion » me paraît être un euphémisme ….

  2. 7 01 2009
    Marche vers Alqods (09:07:38) :

    bravo la démocratie de la censure!t’as censuré 3 commentaires!! c’était juste pour voir…

  3. 7 01 2009
    mlouizi (12:13:52) :

    Bonjour « Marche vers Alqods »,

    Les trois commentaires que j’ai supprimé et non pas censuré – la sémantique est une question importante – ne sont pas des commentaires comme vous le prétendez mais ils sont bel et bien trois articles qui n’ont rien à voir avec l’article de Tariq Ramadan.

    En effet, ces trois articles – qui font environ 9 pages – sont totalement hors sujet et destinés en plus aux lecteurs marocains – il s’agit là de mon point de vue en tant qu’administrateur de ce blog !

    Vous auriez du, comme le font bon nombre de mes lectrices et lecteurs, me contacter par Email en proposant vos articles pour qu’ils soient publiés en tant qu’ articles et non pas en tant que commentaires. Il me semble que vous êtes de culture dite musulmane et vous savez qu’il est fortement conseillé d’entrer par la porte une fois on vous l’autorise de le faire, et non pas par la fenêtre laissée délibérément ouverte !

    Mais vous avez choisi l’autre manière de venir les imposer comme vous l’avez fait, et en plus avec une intention malsaine et avouée qui me rappelle certaines manœuvres de « testing » dignes des services secrets tiers-mondistes !

    Et comme je ne suis pas dupe, fort heureusement, j’ai très vite compris qu’il s’agit là d’une soi-disant « c’était juste pour voir » comme vous l’avouez à juste titre … et bravo l’honnêteté !

    Vous auriez du aussi conseillé simplement votre lien à mes lecteurs – car vous avez déjà un blog actif ! – certains le font sans passer par cette ruse un peu de mauvais goût !

    « Écrire sans censures ! » est et restera toujours un blog ouvert à toutes et à tous. Et il se refuse d’être une tribune de propagande, de haine ou d’appel à une quelconque manifestation guerrière pseudo pacifiste, raciste ou xénophobe.

    Vous voulez promouvoir votre « Marche vers Alqods » le Coran dans la main droite faites-le mais pas de cette manière ni avec des termes que même le Coran ne pourrait cautionner.

    Voilà ce que j’ai à dire à ce sujet même si je n’ai pas l’obligation de me justifier !

    fraternellement, Mohamed LOUIZI

  4. 8 01 2009
    Marche vers Alqods (00:14:33) :

    Merci pour votre réponse…

  5. 11 01 2009
    HAMAS (22:23:29) :

    IL FO FAIRE KELKE CHAUSE POR NOS FRERES PALESTINIEN LA HONTE LES PAYS

    MUSULMAN ALOR KIL PEUVENT FAIRE PLEIN DE CHAUSE NN IL NI FON RIEN IL

    FAUT REAGIRE

    REAGISSEZ MES FRERES ET SOEURES

  6. 13 01 2009
    ouattara beh daouda (19:29:54) :

    méchant,méchant le comportement des yawd contre la palestine.l’onu n’a pas sa place dans ce conflit.comptons sur Dieu le tout puissant pour nous aider.que Allah protege les innocents de cette guerre insignifiante.

Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus