LA LAPIDATION : UN CRIME CONTRE L’ISLAM

2 04 2007

lapidationiran.bmp 

Par: Ikbal El GHARBI  Université EZZEYTOUNA (Tunisie) 

La violence contre les femmes n’est pas, certes, l’apanage des sociétés musulmanes. C’est un phénomène qui touche la grande majorité des sociétés dans le monde. D’ailleurs les nations unis ont décrété la journée du 25 Novembre comme journée mondiale pour l’élimination de la violence contre la femme. Cet intérêt international résulte de l’ampleur  du phénomène. 

En effet les statistiques sont terrifiantes : au USA une femme est battue tout les 15 secondes. 

En Afrique du Sud une femme est violée toutes les 23 secondes. 47% des canadiennes ont été victimes d’au moins un acte de violence physique. Dans le monde 50% des femmes ont subi des abus physiques de la part de leurs proches. 

En terre d’islam à coté de cette violence quotidienne, économique et sexuelle, persiste une injustice barbare à l’égard des femmes: la lapidation. 

Après les procès des nigériennes: Safia Huseini et Amina Lawal qui ont  suscité de forts mouvement de protestation dans le monde, les intégristes musulmans ont passé sur Internet une vidéo filmant la lapidation d’une femme! 

Comment les intégristes justifient-ils cette fureur et cette brutalité? Par l’islam. 

Cet acte barbare est présenté par les intégristes comme une sanction divine de zinaa, CAD l’adultère, dans l’intention de  préserver l’ordre moral. 

Dans cette perspective, il faut rappeler que l’islam est une religion mais aussi une culture qui gère la complexité de la vie en commun. 

Le Coran utilise un langage spécifique mêlant paraboles, récits, exhortations, injonction et autres figures de style. 

Les exégètes l’ont traduit en un langage conceptuel où on trouve les règles auxquelles le musulman doit se conformer. Ces règles ont été classées par les jurisconsultes en deux catégories: -         les Ibadats, règles qui régissent les relations de l’homme avec le divin 

-         les Mouamalat, les règles qui se rapportent à la vie courante, à la relation humaine. 

Dans ce contexte, les Fukaha font la distinction entre les Finalités qui sont éternelles et universelles et entre les lois, les normes, les règles qui elles sont temporelles. Ces règles sont des solutions conjoncturelles qui se sont imposées au prophète à un moment ou à un autre et qui sont de ce fait relatif et historique. Et c’est ce qui explique le mécanisme de versets abrogeant et des versets abrogés, des versets généraux et des versets spécifiques  grâce auquel  le caractère absolu du  Coran s’accommode  avec  la relativité de la condition humaine.    

Afin de clarifier la problématique de la lapidation , il faut mentionner que dans les sociétés anciennes, l’adultère  comme manquement à l’appartenance charnelle exclusive qui définit juridiquement le consortium conjugal a toujours été réprimé.  Les rapports d’un autre homme avec une femme mariée a toujours été répréhensible parce qu’il apparaissait comme une usurpation sur un droit de propriété du mari sur la femme. C’est aussi une atteinte au capital symbolique de l’homme, à son honneur. C’est enfin une faute contre la famille à laquelle la femme avait été intégrée souvent tenu pour un manquement à une obligation de pureté. 

Les  textes littéraires des anciens égyptiens décrivent les supplices qui frappent les amants coupables. Le code de Hammourabi, qui date du XVIIIeme siècle avant notre ère punit de mort par noyade la femme accusée d’adultère. Toutefois, ce code précise que la répression de l’adultère par l’autorité publique dépend de la libre décision du mari qui pouvait pardonner et épargner la coupable. 

La législation hébraïque ne réprime également que l’adultère de la femme, mais la condamnation de l’adultère est formulée d’une façon générale  et elle implique   la mise à mort des deux complices par lapidation. 

Il existe une conscience ches les musulmans, dés les origines, que leur religion n’échappait à aucune des l’influences de toutes les civilisations qui les côtoyaient. Et c’est pour ces raisons culturelles qu’en  islam aussi, l’adultère est considéré comme un péché. Il nécessite un had . Le hadd  est le terme technique  qui sert à désigner la sanction de certains actes interdits ou sanctionnés par le coran donc considérés comme des crimes contre la religion. Le Coran énumère des sanctions pour  le zinaa (commerce charnel illicite), son contre parti, le kadhf, l’accusation fausse du rapport illicite, la consommation d’alccol, le vol et le brigandage. 

Dans le Coran, première source de législation, on ne trouve aucun verset qui mentionne la lapidation. Les peines encourues par les coupables varient selon les circonstances de l’acte, ainsi que de l’  état matrimonial des amants. Par exemple si l’acte sexuel a eu lieu par la coercition physique ou morale, il n’y a pas de délit .En effet le Coran précise ce cas comme suit : «  Celui qui est en détresse mais ni rebelle ni transgresseur, pas de péché sur lui. Oui, Dieu est pardonneur et Miséricordieux. » (Sourate La Vache, verset 173). Si les coupables sont mariés, les sanctions coraniques sont les suivantes: 

1) la flagellation précisée à 100 coups de fouets: «La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les de chacun cent coups de lanière .Et que nulle douceur ne vous prenne à leur égard, en la religion de Dieu, si vous demeurez croyants en Dieu et au Jour dernier .Et qu’un groupe de croyants assiste à la punition des deux. »(Sourate La Lumière, verset 2) et 

2) l’emprisonnement à vie  ou  jusqu’à une date indéterminée: « Quant à celles de vos femmes qui commettent une turpitude, faite témoigner contre elles quatre d’entre vous. S’ils sont témoins, alors confinez  ces femmes aux maisons jusqu’à ce que la mort les achève, ou que Dieu leur ouvre une voie. »  (Sourate Les Femmes, verset 15). 

3) la réprimande  physique ou morale et la désapprobation sociale : «  Et si c’est deux hommes des vôtres qui l’ont commise, alors la torture, s’ils se repentent ensuite, et se réforment, alors passez. Oui, Dieu demeure accueillant au repentir, miséricordieux. » (Sourate La Vache, verset 16) 

4) la procédure de la malédiction liaan: si un mari constate l’infidélité de son épouse mais ne peut pas fournir quatre témoins oculaires. Le mari se présente devant le cadi et répète quatre fois « Puisse la malédiction d’Allah s’abatte sur moi si je mens en accusant ma femme d’adultère ». Le cadi entend par la suite le témoignage de la femme qui doit répéter quatre fois  » je jure devant Allah que mon mari ment en m’accusant d’adultère », elle conclue « Puisse la malédiction d’Allah tombe sur moi si mon mari dit la vérité » . On retrouve cette procédure dans le Coran: « Et quant à ceux qui lancent une accusation contre leur propre épouses cependant ils n’ont de témoignage que d’eux mêmes. alors le témoignage de l’un de ceux là consistera en quatre attestations qu’il est  certes, oui, du nombre des véridiques, et la cinquième:  que la malédiction de Dieu soit sur lui s’il est du nombre des menteurs. Et qu’on écarte de la femme la punition, si elle atteste Dieu, par quatre attestations, que l’autre est certes, oui du nombre des menteurs , et la cinquième:  que la colère de Dieu soit sur elle, s’il est du nombre des véridiques. » (Sourate La Lumière, versets 6,7,8,9).  Le Cadi peut alors prononcer le divorce. La femme n’est l’objet  d’aucune poursuite judiciaires .Cette procédure invalide les crimes d’honneurs qui stigmatisent actuellement la culture arabo-musulmane. 

Ces sanctions peuvent être abrogées par la shubha c’est-à-dire  la ressemblance de l’acte commis avec un autre licite et par conséquent, du point de vue subjectif, la présomption de bonne foi chez les accusés. 

Il existe une forte tendance, d’ailleurs exprimée dans une tradition attribuée au prophète, à restreindre autant que possible le champs d’application des peines et des sanctions sauf pour le kadhf, l’accusation mensongère d’adultère, afin, précisément, de restreindre et de limiter le hadd du zinaa

En outre,  les exigences les plus sévères concernent l’accusation d’adultère. on soumet les témoins  à des conditions  particulièrement difficiles quant à leur nombre (le mari doit rassembler quatre témoins oculaires  digne de foi), à leur qualification (ces témoins doivent voir l’acte charnel avec grande précision), et à la teneur de leurs déclarations (ls doivent faire leur déclaration verbalement, réunis ensemble, d’une manière claire et sans aucun équivoque  et si l’un d’entre eux  se rétracte les trois autres seront punis à recevoir 80 coups de fouet).   Par ailleurs, pour la majorité des musulmans, il est considéré comme plus méritoire de dissimuler les fautes et l’écart que d’en fournir les preuves et d’en témoigner.      

Ces directives de libertés et de tolérance  que nous retrouvons dans le Coran sont les vecteurs d’interprétation qui permettent d’adapter  les droits de l’homme et du citoyen. 

Car comme l’a écrit le penseur Mohamed IQBAL: «Le Coran est certes la première source du droit musulman, cependant le Coran n’est pas un code légal. Le principal but qu’il propose est d’éveiller chez l’homme une conscience plus haute de ses relations avec Dieu et avec l’univers ». 

Cf Le Saint Coran, Traduction et Commentaire de Muhammad HAMIDULLAH, Ed. Amaba Corporation, Maryland 1989


Actions

Informations



22 réponses à “LA LAPIDATION : UN CRIME CONTRE L’ISLAM”

1 2 3
  1. 25 04 2008
    najim (20:03:40) :

    je pense ke la lapidation c’est mal

  2. 13 06 2008
  3. 16 06 2008
    Nadia (11:25:02) :

    salam

    La lapidation est un crime contre l’islam et contre l’humanité.

    Dans la sourate 24, Dieu nous informe comment agir face à la fornication.

    Allah commence par nous dire une chose très importante dans cette sourate:

    verset 1: Une Sourate que Nous avons fait descendre et que nous avons imposée, et nous y avons fait descendre des versets explicites afin que vous vous souveniez

    Comme Allah ne fait rien par hasard, Il commence par nous rappeler que les versets de cette sourate sont clairs, explicites ( donc faciles à comprendre ) et que son contenu nous a été imposé ( sous-entendu : aucun autre texte )

    verset 2: La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet.

    Allah nous parle de fouet qui n’a pas le même impact que la lapidation car cette dernière a comme conséquence la mort.

    verset 3: Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur; et cela a été interdit aux croyants.

    On apprend qu’Allah sait qu’il y a parmi nous dans la société des fornicateurs et on apprend qu’ils ont le droit de se marier entre eux et de mener leur vie. Par contre, si on a tué les fornicateurs par lapidation, ce verset n’aurait aucun sens! comment pourrait-on mettre cette loi du mariage en application s’ il n’y a aucun fornicateur qui vit?

    verset 4: Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n’acceptez plus jamais leur témoignage. Et ceux-là sont les pervers.

    Je comprends ici que la peine du fouet est dissuasive, elle est là pour montrer que la fornication est un acte grave qui vaut 100 coups de fouets. Pourquoi dissuasive? car il est impossible de produire 4 témoins d’une scène de fornication. Les gens ne font pas cela en public et on n’a pas le droit d’espionner les gens. De plus, Allah fait aussi très peur aux gens qui lancent facilement des accusations. Ils prennent le risque de recevoir 80 coups de fouet. Et si par hasard, 4 témoins sont réunis, ils ont intérêt à avoir la même version des faits, sinon gare à la sanction!!!

    Prétendre que le messager(sws) a abrogé la sanction du fouet par celle de la lapidation revient à dire qu’il a désobéi à Dieu.

    Seul Dieu peut abroger ses versets:  » Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est Omnipotent ?  »
    Sourate 2 , V 106

    Cordialement

  4. 24 08 2008
    cheryane (22:40:24) :

    salam a tous et a toutes je vien de lire un lintégralité des commentaire laisser.je peux pu constater que les gent sont ingnorant sur lislam.surtout le jeune garcon qui dit de rféormer le coran .frenchement comment tu veux reformer 14 siecle dhistoire .nous pouvons pas reformé le coran car se sont les paroles de dieu.elles ne peuvent etre que bonne mais aujourdhui se sont les humains qui sont mauvais et se sert de lislam a dé fin personnels.en ce qui concer la lapidation le contexte et la facon de procedé cela et bien plus compliqué que cela surtout pour des gens non musulmans .pour pouvoir parlé de lislam il faut armé de savoir et science et de connaissance sur la religion .

  5. 25 08 2008
    Nadia (19:51:19) :

    Salam

    Cher Cheryane, en quoi la lapidation est -elle la parole de Dieu? Où l’as-tu lue dans le coran, parole divine?

    cordialement

  6. 17 01 2009
    chayR (15:54:33) :

    Salut, السلام , שלום !
    Comme il est bien noté dans cet article, dans le qour’an, la lapidation ne concerne pas la femme, mais le diable (a°ch chayTa°n a°r ra°jîm) et les (récits relatifs aux) Hébreux anciens.
    Donc en toute logique, la lapidation n’est pas prescrite par Dieu, mais par la sounnah attribuée frauduleusement au Prophète et les chari’a qui sont le fondement des lois de nombruex pays musulmans.
    En conclusion, on peut affirmer qu’il y a divorce total entre le
    qour’an et les musulmans qui sont des personnes qui cherchent à monopoliser et à falsifier la Parole du Dieu Unique.
    chayR abou riyaD, traducteur et translittérateur du qour’an.

  7. 20 06 2010
    asma bint marwan (20:08:26) :

    salut à toutes et à tous,

    Je vous écris ce message pour vous signaler l’existence du site

    http://www.islam-documents.org.

    Plus de 20 000 documents sur la naissance de l’islam. Dans un but de dévoilement, scientifique et critique, et parfois moqueur. Il s’agit de la plus grosse ressource documentaire sur le sujet , au contenu souvent inédit et toujours authentique: les biographies de Muhammad (SIRA), extraits des chroniqueurs musulmans (Tabari…), recueils biographiques (Ibn Sad), versets coraniques, commentaires coraniques (TAFSIR), les corpus principaux de traditions (HADITH) inscriptions arabes, codes juridiques, géographes arabes, auteurs chrétiens orientaux et byzantins (et meme des sources chinoises!).

    C’est une petite équipe d’universitaires qui s’en est chargé.
    Une nouvelle version est enfin disponible , revue et augmentée.
    Elle compte 2700 pages mars 2008. Nous ferons une version encore améliorée tous les ans.

    ça y est : la version 2009 d’islam-documents.org est enfin disponible: 3700 pages et 3 ans de travail. bonne lecture et bon courage!

    N’ayez pas peur. Allez voir. Et ne vous voilez pas la face! Il ne peut y avoir de dialogue que par la transparence et l’honnêteté. IDO est actuellement l’un des très rares moyens d’accéder à une documentation rarement éditée en langue occidentale, et considérée comme une référence « authentique » dans le monde musulman.

    Portez vous bien.

    PS: 8 courts extraits, comme il y en a des centaines, parmi les textes les plus incontestés de la Sunna, et que tous les “savants de l’islam” connaissent:
    (Muslim, Sahih 1/200). (L’envoyé d’Allah a dit): J’ai reçu l’ordre de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils disent: point de dieu sinon Allah.
    (Dawud , Hadith 19/2996).
Récit de Muhayyisa.
L’envoyé d’Allah a dit:
-Si vous remportez une victoire sur les Juifs , tuez-les.

    (Muslim, Sahih 2/ 510)Abdullah ibn Omar a dit : 
- Je suis allé sur le toit de ma soeur Hafsa et j’ai vu le messager d’Allah faire ses besoins face à la Syrie, orienté de dos à la qibla.
    (Bukhari, Sahih 54/464) 
Le prophète a dit : 
- J’ai regardé le paradis et j’ai trouvé que les pauvres gens formaient la majorité des habitants ; j’ai regardé en enfer et j’ai vu que la majorité des habitants étaient des femmes.
    Bukhari, Sahih 78/90, 2).
Jundab a dit: tandis que le prophète marchait, il heurta une pierre, tomba et son doigt s’étant mis à saigner, il dit:
’Tu n’es , ô mon doigt, qu’un doigt couvert d’un peu de sang!
Car tu n’as pas souffert dans la voie d’Allah’.
    (Muslim , Sahih 37/ 6666).
    L’apôtre d’Allah a dit :
    Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un Juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer.
    (Muslim , Sahih 42/ 7135) 
Le messager d’Allah a dit : 
- Un groupe des Banu Israël était perdu. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé , mais je pense qu’ils se sont transformés en rats. 

    (Bukhari, Sahih 62/132).
Aucun d’entre vous ne devra fouetter sa femme comme il fouette un esclave et ensuite avoir des rapports sexuels avec elle dans le reste de la journée
    (Bukhari, Sahih 52/12)
Le prophète a dit:
-Le témoignage d’une femme n’est-il pas la moitié du témoignage d’un homme?
-Certes oui, répondirent-elles.
-Cela, reprit-il, tient à l’infériorité de leur intelligence.

  8. 22 06 2010
    Nadia (15:07:34) :

    salam

    Rien qu’ au choix des 8 textes ci-dessus, je n’ai même pas envie d’aller faire un tour sur le site. De toute façon, je suis une femme et donc inférieure en intelligence.

  9. 18 07 2010
    Ella (08:38:43) :

    Rien ne justifie la lapidation à mort et la barbarie faite aux femmes. Mais chacun y va de son interprétation et en attendant la cruauté continue. Regardez ce film courageux et inspiré de l’Islam de la cinéaste canadienne Hejer Charf qui répond à ceux qui lapident les femmes: http://www.youtube.com/watch?v=RPzUzv-XZk0&feature=relate

  10. 6 09 2010
    val (13:01:57) :

    pourtant dans le coran il me semble qu’on a pas le droit de frapper une femme au visage, moi je suis catholique et monmari est musulman, un vrai musulman qui fait le vrai islam fera pas ça aux femmes, ceu xqui font ça continuent a pratiquer la lapidation qui existait bien avant la venue du prophète, c’est meme pas des humains qui font ça, comment on peut tuer une femme une jeune fille une mère ou un enfant de sang froid avec une telle violance car faut pas oublier que ces gens là tuent meme des mineurs à partir de 10 ans s’il commettent des choses graves, je crois pas que le prophète paix sur lui ait toléré une chose pareille ces gens là sont des monstres et je leur souhaite qu’il souffrent autant qu’ils ont fait souffrir toutes ces victimes, mais faut pas détester tous les musulmans à cause de ça car beaucoup de musulman ont le coeur sur la main et ferait pas de mal à une mouche bon ramadan à tous

1 2 3

Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus